Chapitre 6 : Didier Larmousse perd son sang-froid à Samatan

– “Qu’est-ce qui m’attend à Samatan ?” se demande Didier, soulagé de s’être libéré des griffes de cette sacrée Mireille qui est restée avec lui tout l’après-midi d’hier !

Il est aussi de bonne humeur ce soir après la course spectaculaire de cet après-midi.

Ce soir, devant sa camionnette, avec sa petite radio de poche et sous un ciel étoilé et lumineux, il écoute les commentaires du journaliste avec attention, car l’étape était importante : “… l’échappée la plus exigeante du Tour, formée après 1h30 et près de 65 kilomètres d’efforts intenses, a été maîtrisée par un spécialiste du genre.

Pierrick Fédrigo, qui fait son retour sur la Grande Boucle après une saison perturbée par la maladie, il a trouvé l’inspiration nécessaire pour placer son accélération au moment le plus opportun, à 6 km de la ligne d’arrivée. Accompagné de Christian Vandavelde, il a ensuite pu compter sur sa puissance pour aller chercher sa quatrième étape sur le Tour de France.

Vainqueur claws il y a  quelques années déjà, le Français a manifestement un territoire de prédilection depuis ses victoires suivantes à Tarbes, puis un an plus tard  dans la cité d’Henri IV.” Ah, Didier respire, la nuit est calme et il a passé une journée mémorable, Fédrigo, son coureur favori a gagné l’étape qui était  la plus difficile du Tour de cette année.

Soudain, il sent quelque chose qui lui cogne la jambe droite, il baisse les yeux et voit un espèce de roquet en fureur entrain d’attaquer sa chaussure ! Il se lève tout d’un coup et tente de se débarrasser du chien qui est maintenant fermement accroché au bas de son jogging et le regarde droit dans les yeux avec une expression de folie furieuse. Didier ne sait pas quoi faire et décide de donner des grands mouvements de jambes dans tous les sens pour essayer de faire tomber l’animal. chien-emboinpointLe chien, un Jack Russell avec un certain embonpoint et des canines acerbes ne lâche pas prise. Une femme arrive en courant  et attrape le monstre par le collier. Il aboie frénétiquement tout en regardant de ses yeux globuleux le pauvre Didier qui reprend son souffle. La femme caresse le chien nerveusement et parle gentiment à Didier qui la regarde, les cheveux ébouriffés et le coeur battant. Elle a une voix douce et ses cheveux scintillent sous la lune.

Écoutez l’histoire de Didier

 

Did you understand ? Test your comprehension !